Transition du Legacy vers le Mainstream

Posted by brain in Cloud on 28 octobre 2017 with No Comments

Bonjour à tous, il y a quelques jours lors de la publication du point sur Digital Network en 2017 que je vous invite à lire si vous ne l’avez pas déjà fait, j’ai notamment eu l’occasion de vous expliquer la transition métier que nous avons effectuée au cours des 4 dernières années, du métier de DSP (Datacenter Service Provider) à celui de MSP (Managed Services Provider).
 
Comme tous les acteurs des écosystèmes Cloud & Datacenter, nous avons à gérer du Legacy (pour ceux d’entre vous qui ne sont pas familiers avec ce concept, il s’agit de l’ensemble des infrastructures et des systèmes encore utilisés pour des raisons de criticités historiques malgré leur obsolescence technologique) qui impacte souvent directement la “dette technologique” de l’entreprise, (ce qui peut avoir comme conséquence notamment de ralentir l’innovation).
 
Par exemple, nous sommes obligés de maintenir certains systèmes clients reposant sur des versions qui ne sont plus supportées depuis près de 10 ans : ces systèmes n’étant pas compatibles avec les outils modernes nous obligent, à notre tour, à maintenir des systèmes internes permettant leur explication et leur supervision également obsolètes, etc.
 
Il y a déjà quelques temps, nous avons pris la décision de ne pas prolonger les contrats mutualisés existants pour ces mêmes raisons, où certaines infrastructures font encore tourner du php4 ou du php3 avec des versions de MySQL 3 & 4.
 
Afin de pouvoir vous proposer les meilleurs services possibles que ce soit en terme de qualité, de redondance, de performances ou de prix, nous allons accélérer cette transition avec pour objectif d’avoir migré 100% du Legacy vers le Mainstream d’ici fin 2018 à la fois sur les infrastructures et systèmes clients, ainsi que sur l’interne.
 
Il y a un peu plus d’un an, nous avons du opérer, afin de prolonger ce Legacy, une migration de nos infrastructures historiques situées sur le site France Sud Digital Dimmension, vers TDF Realtor, notamment à cause des projets de type Capex dans lesquels les clients sont propriétaires de leurs propres infrastructures.
 
L’exploitation de ces dernières, qui pour la plupart reposent sur du matériel ancien est extrêmement lourde, car la plupart d’entre vous ne sont pas outillés, que ce soit techniquement ou humainement pour fonctionner de la sorte : nous nous sommes donc retrouvés pour ne pas vous laisser dans l’embarras technique à sortir de nos prérogatives et à devoir réparer votre propre hardware souvent à nos frais, notre modèle de fonctionnement n’étant pas adapté à ce métier.
 
Nous avons déjà arrêté il y a maintenant un an l’ouverture de nouveaux projets de type CAPEX : nous pouvons vous accompagner dans cette problématique pour trouver le bon acteur, prendre en charge le full management de votre projet, assurer la maîtrise d’ouvrage, mais nous ne souhaitons plus être nous même fournisseur de ces services. Nous avons donc pris la décision de ne pas reconduire ce type de contrat.
 
Beaucoup d’entre vous ont alors décidé de migrer sur nos offres full managées qu’il s’agisse de serveurs dédiés ou de Cloud (Public & Private), mais vous restez quelques uns à avoir continué sur l’ancien modèle. Nous avons prolongé cette activité aussi loin que possible, afin d’accompagner jusqu’à la fin de vie de son infrastructure Legacy notre plus ancien client, que nous accompagnons maintenant depuis 1999 !
 
L’arrêt du Legacy ne concerne pas que le housing, mais également les systèmes trop anciens qui ne sont plus maintenus par les éditeurs. Là aussi (et nombre d’entre vous ont déjà commencé), nous allons vous proposer des migrations des systèmes obsolètes vers les nouveaux systèmes.
 
Le site lui même de Realtor est concerné par cette migration : avec des performances supérieures de 30 à 180% à ces systèmes au sein de nos nouvelles installations, ainsi qu’un catalogue de services intégrés bien plus important, même les PRA seront migrés petit à petit. Cette opération nous permettra également de récupérer plus de 3000 adresses IP pour nos nouvelles infrastructures.
 
Enfin ce sont nos propres outils internes qui seront migrés afin de permettre une unification des outils et procédures utilisées pour l’ensemble des clients : vous pourrez ainsi tous profiter de l’ensemble des innovations permettant une qualité de service toujours meilleure (monitoring, gestion du support, exploitation, bot, intelligence artificielle, etc.)
 
Christophe Casalegno
Founder & CETO (Chief Executive & Technologies Officer).
You can follow me on : Twitter | Facebook | Linkedin | Telegram

Réception et déballage des nouvelles unités de Cloud

Posted by brain in Cloud on 26 avril 2014 with No Comments

Déballage et vérification des nouvelles unités de Cloud Supermicro : toujours par paires : 2 x 32 cœurs physiques par machine sur la base de processeurs AMD Opteron, 2 x 256 Go de RAM, 2 x 12 disques de 2 To et 4×512 Go SSD Samsung 840 Pro utilisés avec la technologie Cachecade 2.0 de LSI et 2×2 ports 10 Gb/s dédiés à la réplication.

Ces prototypes seront montés toujours sous Proxmox mais avec une tentative d’implémentation de CephFS au lieu de DRBD. Si les tests sont concluants, les 12 autres unités similaires seront installées sur la base de ce nouveau socle.

Digital Network devient AMD Select Partner

Posted by brain in Commercial on 25 mars 2014 with No Comments

Digital Network, précédemment membre du programme AMD Partner Program Fusion, qui vient de prendre fin ce lundi 24 Mars 2014, vient de valider l’adhésion au nouveau programme de partenariat AMD Select Partner Program récemment développé par AMD (Advanced Micro Devices, Inc.).

AMD

 
Ce nouveau programme permettra non seulement à Digital Network de continuer à commercialiser et intégrer les composants AMD sur lesquels reposent aujourd’hui l’ensemble des serveurs dédiés proposés, mais également de concevoir, créer et vendre des solutions complètes exploitant les technologies d’AMD.
 

Jérome Girard, CHO (Chief Hardware Officer) de la division DNS (Digital Netcom Services) déclare à ce sujet : « cela fait maintenant plus de 10 ans que nous avons pris la décision à contre-courant d’intégrer les processeurs AMD dans nos solutions serveurs dont la puissance et la stabilité n’est désormais plus à démontrer« , concluant : « nous sommes fiers de proposer aujourd’hui 4 gammes de serveurs (pronux, golem, blackstaff et darkblade) soit plus de 20 modèles différents full AMD qui permettent de couvrir l’ensemble des besoins du marché avec des machines équipées respectivement de 4, 8, 16, 32 et 64 cœurs physiques !« 

Sandra CasalegnoDe son coté, Sandra Casalegno, CQO (Chief Quality Officer) du groupe déclare : « Notre satisfaction des produits AMD est totale, que ce soit aussi bien dans le cadre de services et de produits fournis aux clients finaux, que pour nos propres infrastructures tel que notre plateforme de Cloud Public, qui repose aujourd’hui intégralement sur des processeurs AMD » précisant que « le rapport qualité/prix des processeurs AMD Opteron reste pour nous de loin supérieur à son principal concurrent, tant du point de vue des performances que du MTBF (Temps moyen de bon fonctionnement) constaté ».

Ce nouveau partenariat permettra à Digital Network l’obtention de plusieurs avantages à la fois financiers, marketing et techniques, afin de proposer des produits et des services toujours plus compétitifs à ses clients.

Back to Top

Retrouvez nous également sur Twitter et Facebook 2018 © Digital Network.