Transition du Legacy vers le Mainstream

Posted by brain in Cloud on 28 octobre 2017 with No Comments

Bonjour à tous, il y a quelques jours lors de la publication du point sur Digital Network en 2017 que je vous invite à lire si vous ne l’avez pas déjà fait, j’ai notamment eu l’occasion de vous expliquer la transition métier que nous avons effectuée au cours des 4 dernières années, du métier de DSP (Datacenter Service Provider) à celui de MSP (Managed Services Provider).
 
Comme tous les acteurs des écosystèmes Cloud & Datacenter, nous avons à gérer du Legacy (pour ceux d’entre vous qui ne sont pas familiers avec ce concept, il s’agit de l’ensemble des infrastructures et des systèmes encore utilisés pour des raisons de criticités historiques malgré leur obsolescence technologique) qui impacte souvent directement la “dette technologique” de l’entreprise, (ce qui peut avoir comme conséquence notamment de ralentir l’innovation).
 
Par exemple, nous sommes obligés de maintenir certains systèmes clients reposant sur des versions qui ne sont plus supportées depuis près de 10 ans : ces systèmes n’étant pas compatibles avec les outils modernes nous obligent, à notre tour, à maintenir des systèmes internes permettant leur explication et leur supervision également obsolètes, etc.
 
Il y a déjà quelques temps, nous avons pris la décision de ne pas prolonger les contrats mutualisés existants pour ces mêmes raisons, où certaines infrastructures font encore tourner du php4 ou du php3 avec des versions de MySQL 3 & 4.
 
Afin de pouvoir vous proposer les meilleurs services possibles que ce soit en terme de qualité, de redondance, de performances ou de prix, nous allons accélérer cette transition avec pour objectif d’avoir migré 100% du Legacy vers le Mainstream d’ici fin 2018 à la fois sur les infrastructures et systèmes clients, ainsi que sur l’interne.
 
Il y a un peu plus d’un an, nous avons du opérer, afin de prolonger ce Legacy, une migration de nos infrastructures historiques situées sur le site France Sud Digital Dimmension, vers TDF Realtor, notamment à cause des projets de type Capex dans lesquels les clients sont propriétaires de leurs propres infrastructures.
 
L’exploitation de ces dernières, qui pour la plupart reposent sur du matériel ancien est extrêmement lourde, car la plupart d’entre vous ne sont pas outillés, que ce soit techniquement ou humainement pour fonctionner de la sorte : nous nous sommes donc retrouvés pour ne pas vous laisser dans l’embarras technique à sortir de nos prérogatives et à devoir réparer votre propre hardware souvent à nos frais, notre modèle de fonctionnement n’étant pas adapté à ce métier.
 
Nous avons déjà arrêté il y a maintenant un an l’ouverture de nouveaux projets de type CAPEX : nous pouvons vous accompagner dans cette problématique pour trouver le bon acteur, prendre en charge le full management de votre projet, assurer la maîtrise d’ouvrage, mais nous ne souhaitons plus être nous même fournisseur de ces services. Nous avons donc pris la décision de ne pas reconduire ce type de contrat.
 
Beaucoup d’entre vous ont alors décidé de migrer sur nos offres full managées qu’il s’agisse de serveurs dédiés ou de Cloud (Public & Private), mais vous restez quelques uns à avoir continué sur l’ancien modèle. Nous avons prolongé cette activité aussi loin que possible, afin d’accompagner jusqu’à la fin de vie de son infrastructure Legacy notre plus ancien client, que nous accompagnons maintenant depuis 1999 !
 
L’arrêt du Legacy ne concerne pas que le housing, mais également les systèmes trop anciens qui ne sont plus maintenus par les éditeurs. Là aussi (et nombre d’entre vous ont déjà commencé), nous allons vous proposer des migrations des systèmes obsolètes vers les nouveaux systèmes.
 
Le site lui même de Realtor est concerné par cette migration : avec des performances supérieures de 30 à 180% à ces systèmes au sein de nos nouvelles installations, ainsi qu’un catalogue de services intégrés bien plus important, même les PRA seront migrés petit à petit. Cette opération nous permettra également de récupérer plus de 3000 adresses IP pour nos nouvelles infrastructures.
 
Enfin ce sont nos propres outils internes qui seront migrés afin de permettre une unification des outils et procédures utilisées pour l’ensemble des clients : vous pourrez ainsi tous profiter de l’ensemble des innovations permettant une qualité de service toujours meilleure (monitoring, gestion du support, exploitation, bot, intelligence artificielle, etc.)
 
Christophe Casalegno
Founder & CETO (Chief Executive & Technologies Officer).
You can follow me on : Twitter | Facebook | Linkedin | Telegram

Migration et modernisation des infrastructures France Sud vers TDF

Posted by brain in Général on 15 mai 2016 with No Comments

Digital NetworkNous allons prochainement procéder à la modernisation de nos infrastructures France Sud actuellement situées dans le datacenter Digital Dimension de La Ciotat. Cela fait maintenant près de 7 ans que nous sommes implantés sur ce site, 7 ans durant lesquels vos besoins ont évolué, notre métier aussi, passant successivement par les étapes des statuts d’infogéreur, hébergeur, datacenter, opérateur pour arriver au stade où nous en sommes : celui de MSP (Managed Services Provider).
 
Nous avons reçu vos nombreux feedback que ce soit en terme de solutions techniques, d’offres commerciales, de délais ou d’exploitation : l’infrastructure Netcloud v3.1 que certains d’entre vous utilisent déjà depuis plusieurs semaines, est l’aboutissement de cette évolution et du glissement technologique de l’écosystème Datacenter vers l’ecosystème Cloud qui nous permet aujourd’hui de proposer le même niveau de service dans différentes régions du monde.
 
Pour autant les aspects datacenter, réseau et sécurité ne doivent pas être négligés, et doivent au contraire être renforcés : c’est ainsi que nous avons entammé la fusion des trois normalisations internes que nous utilisons aujourd’hui dans la sélection de nos partenaires (DCD : Digital Certified Datacenter, DCN : Digital Certified Network et DCS : Digital Certified Security) vers une norme unique : DCI (Digital Certified Infrastructure) qui tient compte de l’ensemble des critères (sécurité, disponibilité d’un bâtiment, redondance électrique, climatisation, nombre d’opérateurs réseaux, qualité des routes, etc.) au sein d’un seul et même document unique pour l’ensemble de nos activités, que ce soit en France, en Europe ou Hors Europe.
 
Datacenter TDF
 
Pour en revenir à la zone France Sud, le site qui a finalement été retenu pour succéder à notre implantation actuelle à La Ciotat est le site de TDF Realtor, à Aix-en-Provence. Nul besoin de vous présenter TDF :  partenaire historique Français dans les domaines des médias et des télécoms depuis plus de 40 ans et présent sur près de 9500 « points hauts » de France dont la célèbre Tour Eiffel ou encore sur le Pic du Midi etc. Il s’agit plus particulièrement de la DTS, Division Télécoms et Services avec laquelle nous allons mettre en place un contrat cadre pour une première tranche de 3 ans.
 
Ce ne sont pas moins de 15 millions d’euros qui ont été investis par TDF dans ce bâtiment, connu historiquement comme le site émetteur de Réaltor, afin de le transformer en Datacenter de près  1700 mètres carrés  à la pointe de la technologie et de la sécurité. Ce dernier a ouvert ses portes courant du second semestre  2014, il s’agit donc de l’un des datacenters les plus récents disponibles sur le marché Européen.
 

 
En résumé quels seront les changements ? Ils seront nombreux, vous trouverez ici un néanmoins assez long aperçu des grandes lignes qui ne représentent pourtant qu’une partie de ces changements.
 
Les aspects qualités : TDF a fait le choix de la mise en place d’un système de management de la qualité selon les principes de la norme ISO 9001, augmenté grace à plus de 40 ans d’expérience dans son métier. Cette démarche va totalement dans le sens de la politique “qualité” que nous enrichissons chaque trimestre.
 
La sécurité : TDF a obtenu depuis Novembre 2015, la certification ISO 27001 (management de la sécurité de l’information) pour l’ensemble de ses Datacenters, ce qui va totalement dans le sens de notre approche technique toujours basée sur 4 critères (performance, disponibilité, simplicité et flexibilité) pilotés par une seule et même gouvernance : notre métier d’origine : la sécurité. Cette certification, outre le fait d’être un gage qualité, nous permet de pouvoir envisager à terme, l’obtention de l’agrément d’hébergement de données santé, ainsi que la certification PCI-DSS.
 
baies
 
Le site bénéficie d’une présence sécurité 24/7 ainsi que d’un système de contrôle d’accès intelligent et de badges personnalisés (EVOLYX) permettant une traçabilité totale de l’ensemble des accès (accès principal, sas unipersonnel, parties communes, salles dédiées, salles mutualisées, cages privatives de stockage, MMR et poste de contrôle).
 
Le support technique : avec un service de prise en compte des appels et suivi des tickets incidents en réel 24/7 ainsi qu’un centre d’exploitation et de supervision qui travaille également 24/24 et 7/7, TDF est l’un des rares acteur dans ce domaine à être en phase avec nos contraintes de support, ce qui constitue là encore, une nette amélioration de nos services pour la zone sud.
 
Le Datacenter (l’énergie) : Alors que la plupart des datacenters affichent une politique N+1, 2, etc à la manière des RAID 5 ou 6 dans le stockage. TDF a choisi une approche 2N pour son infrastructure énergétique, c’est à dire la redondance systématique intégrale, que ce soit au niveau des arrivées d’énergie, des groupes électrogènes, des TGBT (dans des locaux séparés), des onduleurs (également dans des locaux séparés) et la distribution électrique (double distribution directement jusque dans la baie équipée de 2 PDU). Cependant le site de Realtor bénéficie encore de spécificités : Au lieu de 2 arrivées d’énergie ce sont 3 arrivées EDF réellement indépendantes (et non une simple boucle) qui sont présentes : 1 arrivée aérienne ainsi que 2 arrivées souterraines tandis que les groupes électrogènes sont isolés dans un bâtiment indépendant haute sécurité.
 
infra
 
Le Datacenter (le refroidissement) : Pas de grand changement au niveau du système de refroidissement : on reste sur un système de couloirs d’air chaud fermés avec de la climatisation de proximité, ce qui permet d’avoir une meilleure répartition du refroidissement face à des solutions du type faux-plancher ventilé qui a la fâcheuse tendance à créer des “points chauds”.
 
Groupes froids
 
Le Datacenter (eau et incendie) : Toutes les salles sont bien entendu équipées de systèmes de détection des incendies via des détecteurs adressables et raccordés en boucle. Une double détection est réalisée par des détecteurs de type OA-O raccordés sur une même boucle et sur deux zones différentes.
 
En cas de confirmation d’incendie, l’extinction se fait par gaz inerte IG 55 (composé de 100% d’azote). Il s’agit d’un agent transparent qui ne gêne pas la vision, ne laisse pas de résidu et n’a aucun effet sur la couche d’Ozone. Enfin un système de câbles de détection et de localisation des fuites d’eau a également été mis en oeuvre permettant la localisation d’une fuite ou d’un défaut avec une localisation au mètre près.
 
Le réseau : le réseau est le service qui vous impacte chaque jour, chaque minute, chaque seconde. Il s’agit de l’un des aspects les plus critiques de nos services. Le site choisi est pourvu de 2 MMR, ainsi que de 2 adductions de raccordement aux POP fibres optiques.
 
De plus ce datacenter dispose d’une autre spécificité par rapport aux autres sites de TDF : Il est situé à proximité d’une artère de passage Fibre Optique, reliant Marseille (l’arrivée des câbles sous-marins) à Paris en passant par Lyon : les opérateurs nationaux et internationaux y possède donc généralement plusieurs fourreaux de fibre et il est très facile pour eux de s’interconnecter dans les chambres présentes en bordure de site.
network
Pour notre cœur de réseau nous avons choisi d’exploiter le réseau Arkena via l’AS 43646. Arkena (groupe TDF), c’est un nom que vous ne connaissez peut être pas, mais ce sont des références tel que TF1, Technicolor, FOX, Disney, Bein Sports ou Universal. Qu’est ce que cela signifie concrètement pour vous ?
 
– Le passage de 3 à 4 opérateurs IP (Tata, TeliaSonera, Cogent, et Level3)
– 1 Tb/s de bande passante totale en uplink
– Enfin un support d’IPv6 natif que beaucoup d’entre vous réclamaient.
– Une vraie supervision humaine du réseau 24/24 et 7/7 en phase avec nos équipes.
 
Nous serons également connectés à plus de 5000 kms de fibres optiques du réseau TDF RUHD (Réseau Ultra-Haut Débit), permettant d’atteindre des débits se chiffrant en Tb/s. Ce réseau peut être aussi bien utilisé pour transporter des flux voix, data et vidéos que pour le transport de données sensibles, la visioconférence, ou encore la retransmission d’événements temps réel d’image HD non compressées par exemple.
cube
Actuellement 32 POP fibres ou Datacenters sont connectés sur ce réseau et 88 longues d’ondes sont disponibles pour une capacité maximale de plus de 17 Tb/s. A ceci se rajoute plus de 380 points d’accès constitués de Faisceaux Hertziens numériques haut débit (de 155 à 300 Mb/s) bidirectionnels et de fibre optique reliant les différents points de présence du backbone aux centres de diffusion de TDF et aux points de prise en charge du signal chez le client : nous seront ainsi prochainement capables de connecter et d’interconnecter directement certains d’entre vous, depuis vos bureaux !.
 
Les opérateurs OBS (Orange Business Services), Completel et PacWan sont également disponibles sur place et il est également possible de ramener n’importe quel opérateur au travers de la boucle RUHD évoquée plus haut.
 
Concrètement cela signifie également que nous pourrons demain répondre à certains projets pour lesquels nous ne nous pouvions pas nous positionner directement aujourd’hui, afin de pouvoir délivrer nos services près de chez vous. Nous sommes entrain d’étudier comment nous allons pouvoir intégrer et vous proposer, tous ces nouveaux services, et surtout vous permettre de les proposer à vos clients.
 
Le début des travaux (migration comprise) a été programmé pour le mois de juin avec une fin de travaux qui devrait être enregistrée courant juillet. La suite ? c’est pour bientôt…
 

Christophe Casalegno

Back to Top

Retrouvez nous également sur Twitter et Facebook 2018 © Digital Network.